Une victoire à l’extérieur qui se fait attendre…

Jusqu’à la 85ème minute, le Stade de Reims pensait tenir sa première victoire à l’extérieur. (© Stade de Reims)

Malgré deux déplacements consécutifs, le Stade de Reims n’est toujours pas parvenu à s’imposer à l’extérieur. Si le non-match à Ajaccio ne leur permettait clairement pas de prendre les 3 points, le match de Bollaert peut, quant à lui, laisser de nombreux regrets à des Rémois dominateurs, qui ont une nouvelle fois été rejoints au score en toute fin de match.

 

Mais que retenir de ce match en terre Corse ? 2 “semi-occasions” en 15 minutes, puis le néant. Le vide. Tant techniquement que tactiquement, malgré une association Baldé-Kyei prometteuse mais qui n’a jamais su se monter dangereuse. Et pourtant, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’équipe d’en face était loin d’être flamboyante. Mais ce sont pourtant les locaux qui ont ouvert le score sur un corner, suite à une sortie mal jugée de Carrasso.
Après cette ouverture du score, les deux formations ont baissé le pied, ce qui a rendu la seconde période totalement insipide : pertes de balles, erreurs techniques, aucun mouvements offensifs, etc… L’entrée de Charbonnier à l’heure de jeu a amené ce liant qui manquait tant entre le milieu et l’attaque, mais les occasions sont tout de même restées bien trop rares pour espérer ramener un point d’Ajaccio. Et sur une dernière frappe du numéro 10 rémois qui a frôlé le poteau de Goda, l’arbitre a sifflé la fin du match où les Rémois n’ont clairement rien montré. Après une prestation indigeste à Brest, face à une équipe tout de même jugée plus forte, Reims réitère sa “performance” en Corse, face à une faible équipe. Une faible équipe, qui est tout de même sortie victorieuse de ce match.

Une semaine plus tard, les Champenois ont l’occasion de rebondir à Lens, au cours d’un second déplacement consécutif qui leur permettrait peut-être d’enfin décrocher leur première victoire hors de leur base… Pour cela, “MDZ” a concocté un 3-5-2 qui risque bien de surprendre son homologue.
Mais malgré un début de match assez soutenu au niveau du rythme, les occasions sont timides de part et d’autre. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir les Rémois se procurer leurs premières occasions, par l’intermédiaire de Baldé puis Chavarría, mais Nicolas Douchez est bien présent et parvient à repousser l’ouverture du score jusqu’à la mi-temps. Le duo est intéressant, comme à Bernabéu, mais ne parvient pas à trouver la faille.
Le début de seconde période démarre fort avec ce centre de Hafez qui termine sur la barre de Johann Carrasso ! Mais les Rouge et Blanc réagissent immédiatement et, sur un contre rondement mené, Pablo Chavarría sert Baldé, qui remporte son duel et inscrit son premier but sous les couleurs rémoises !
Quelques minutes plus tard, Hamari Traoré s’illustre dans la surface et envoie une puissante frappe du gauche qui est renvoyée par le poteau !
La fin de match est animée, mais les Rémois pêchent physiquement, à l’image de Diego. Cramé dès la 60ème minute, il a souffert durant la dernière demi-heure. Mais les changements opérés par der Zakarian sont intéressants, et Turan envoie une frappe qui termine encore sur le poteau de Douchez ! Cependant, la sentence est immédiate : quand Jean-Ricner Bellegarde lance Klonaridis en profondeur, celui-ci ne se fait pas prier pour ajuster Carrasso et égaliser à 5 minutes de la fin de la rencontre, pour le plus grand plaisir du peuple lensois. L’exclusion de Jeanvier est ensuite anecdotique, et l’arbitre renvoie les 22 acteurs au vestiaire.

 

Dans un nouveau système, les Rémois ont livré une prestation plutôt encourageante en seconde mi-temps, malgré quelques défaillantes tactiques. Par exemple, Rodriguez n’a quasiment rien apporté dans son rôle de meneur, alors qu’Aly Ndom, bien trop tendre et imprécis balle au piedpeiné dans la récupération.

Désormais, il faudra voir si ce système est conservé, ou si le 4-2-3-1 fera son grand retour. Réponse dès ce soir face au Havre, pour poursuivre notre belle série à domicile !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *