Seconde victoire à domicile

Le Stade de Reims confirme et prend 3 nouveaux points à Delaune. (© Stade de Reims)

Confronté au Red Star pour la 4ème journée de Ligue 2, le Stade de Reims s’est imposé à domicile pour la seconde fois de la saison, sur le score de 2 buts à 1. Anthony Weber a ouvert le score pour les Rémois, avant que Ngamukol n’égalise pour les visiteurs. En fin de match, Hamari Traoré a délivré Delaune en marquant un but décisif pour son équipe.

 

20 minutes. C’est le temps qu’il a fallu aux 2 équipes avant de rentrer dans ce match et de se montrer dangereux, après une entame bien timide. Car si le milieu Da Cruz-Rodriguez est intéressant à la récupération, la relance est quant à elle beaucoup plus compliquée, ce qui ne permet pas à Reims de profiter des espaces dans le camp adverse. Mais la première occasion du match est tout de même à mettre à l’actif des rémois : Odaïr Fortes déborde sur son côté droit avant de rentrer dans la surface. Grâce à une série de dribbles astucieux, il parvient à se mettre en position de frappe mais bute sur Cros, bien supplée par l’extérieur de son poteau.
Sur l’action suivante, le Stade de Reims obtient un corner que Rémi Oudin se charge de botter. Bien tiré au second poteau, le ballon peine à être dégagé et revient sur Da Cruz qui prend sa chance du gauche. Ce tir se transforme finalement en passe décisive pour Anthony Weber, qui marque alors qu’il était à la limite du hors-jeu.
Désireux de faire le break avant la pause, les Rouge et Blanc poussent, à l’image de Baldé qui se crée 2 grosses occasions. D’abord sur un centre de Chavarría, où il ne peut qu’effleurer le ballon, puis sur un face à face avec le gardien adverse, qui remporte admirablement son duel. A la pause, Reims mène par la plus petite des marges.

Dès le retour des vestiaires, les locaux poussent et Baldé se crée à nouveau une occasion franche. A la réception d’un bon centre de Chavarría, le Sénégalais voit sa tête flirter avec le cadre. Le néo-rémois se crée des occasions, ce qui est toujours important pour un buteur. Avec un peu plus de rythme et d’automatismes avec ses coéquipers, la recrue rémoise devrait scorer rapidement.
La suite de la rencontre est dominée par le Red Star, même si les joueurs peinent à se montrer dangereux. Heureusement pour eux, ils vont pouvoir compter sur la générosité rémoise habituelle… Sur une relance courte, Hugo Rodriguez hérite du ballon mais rate sa passe devant le pressing des attaquants adverses. Anatole Ngamukol, ancien rémois, s’empare du ballon aux 20 mètres et décoche une frappe puissante du gauche qui vient taper le poteau gauche de Johann Carrasso avant de rentrer. Rarement sollicité jusqu’ici, Carrasso a craqué sur une des rares frappes adverses. L’égalisation du Red Star, qui semblait évitable, met clairement les joueurs de Reims dans la difficulté.

Grâce aux changements opérés par Michel der Zakarian, Reims trouve l’énergie nécessaire pour reprendre l’avantage dans le dernier quart d’heure. Traoré lance Grejohn Kyei, entré à la place de Chavarría, dans la surface. Le jeune rémois parvient à s’infiltrer avant de servir Rodriguez en retrait, qui remise astucieusement en une touche pour Traoré. Sans contrôle, le malien expédie le ballon au fond des filets !

Avec un bloc solide défensivement, le Stade de Reims parvient à garder ce court avantage et valide sa deuxième victoire de la saison, en restant toujours invaincu. La charnière Weber-Jeanvier est toujours aussi convaincante, de même pour Traoré côté droit. Par contre, le gauche gauche semble nettement plus fébrile, à l’image d’un Bouhours pas toujours irréprochable dans son placement, qui laisse beaucoup d’espaces dans son couloir.

 

Désormais, un chantier de taille attend le staff rémois : réussir à améliorer l’animation offensive de l’équipe. En effet, en 4 matchs de championnat, aucun attaquant n’a marqué ! L’équipe n’a pu compter que sur ses défenseurs : Jeanvier (à Amiens puis face à Bourg-en-Bresse) puis Weber et Traoré ce soir. Pour analyser cette défaillance offensive face au Red Star, j’ai écrit un article pour En Rouge et Blanc, disponible ici !

Face à Tours, les Rémois auront à coeur de poursuivre leur belle série, puisqu’ils sont toujours invaincus en championnat. Rendez-vous dès vendredi à 20h, au stade de la Vallée du Cher !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *