Reims ramène un bon point du Rocher

Malgré leurs deux buts d’avance, Boulaye Dia et ses coéquipiers ont été contraints de concéder le nul en Principauté. (© Stade de Reims)


 
Il ne fallait pas arriver en retard au Stade Louis-II ce dimanche après-midi. En effet, il n’a fallu que cinq petites minutes au Stade de Reims pour inscrire son premier but de la saison grâce à Boulaye Dia. Et même si Touré a doublé la mise dans la foulée, les Rouge et Blanc ne sont pas parvenus à ramener la victoire de leur déplacement en Principauté, punis sur deux coups de pieds arrêtés juste avant et après la mi-temps. Néanmoins, retour sur une première encourageante des Rémois !

 

20 minutes de folie !

Pour concocter son premier onze de la saison, David Guion a sûrement dû s’appuyer sur les nombreux matchs amicaux de cet été. Tenté séquentiellement lors de ceux-ci, le 4/4/2 fait bel et bien son retour pour cette première journée de championnat, avec un duo d’attaquants composé par El Bilal Touré et Boulaye Dia. Et les deux compères ne mettent que cinq minutes à se trouver… Sur un long six mètres botté par Predrag Rajković, Touré remporte son duel aérien face à l’ex-rémois Axel Disasi. Sa déviation permet à Dia de se présenter face à Lecomte. La frappe croisée du meilleur buteur rémois de l’exercice précédent fait mouche : Reims mène 1-0. Après un quart d’heure sans réelles occasions de part et d’autre, El Bilal Touré décide de s’en créer une lui-même. Après avoir récupéré le ballon aux 25 mètres, il vient fixer la défense avant de placer une frappe du gauche imparable. L’efficacité est redoutable pour les visiteurs, qui ont converti chacune de leurs occasions ! Malheureusement, le bloc n’a cessé ensuite de reculer, ce qui a permis à Monaco de revenir dans la partie. Le but encaissé juste avant la mi-temps a complètement changé le match, et l’égalisation concédée en seconde période est finalement méritée pour les joueurs de la Principauté.

 

Touré buteur, pas tueur…

Si Touré a effectué un véritable récital lors des vingt premières minutes, il s’est ensuite montré, à l’image de son équipe, beaucoup plus discret. Pourtant, il a eu le sort du match entre ses mains (ou ses pieds, plutôt) juste au retour des vestiaires. Sur un caviar de Chavalerin, le numéro 27 rémois s’est trouvé en position idéale face à Lecomte et pensait certainement plier le match. Mais sa frappe à bout portant est superbement stoppée par le portier adverse, qui maintient son équipe en vie. L’action suivante a d’ailleurs permis aux locaux d’égaliser, mais aucune des deux équipes n’est ensuite parvenue à faire basculer le match.

 

Une défense fébrile

C’était la valeur sûre de l’équipe la saison dernière, une base solide qui rassurait un bloc tout entier. Mais depuis le départ de Disasi, la défense rémoise semble être beaucoup plus fébrile… Avec 12 buts encaissés en 9 matchs de préparation, les premiers signaux perçus n’étaient pas forcément très rassurants. Et cela s’est confirmé ce dimanche à Monaco. Le plus dommageable étant que les deux buts encaissés interviennent sur des phases arrêtées… Car dans le jeu, les Monégasques n’ont pas eu énormément d’occasions, malgré les nombreux centres adressés à leurs attaquants. Les Rémois peuvent donc avoir des regrets sur ces phases, mais ces approximations peuvent être assez facilement corrigeables.

 

“Interro surprise”

Rajković : 5
Un match sérieux pour le portier rémois, qui ne peut pas faire grand chose sur les deux buts qu’il encaisse.

Foket : 6
Une bonne rentrée pour le latéral belge, appliqué défensivement. Comme à son habitude, l’apport offensif reste à intensifier, et il faudra gommer ses quelques erreurs d’inattention.

Faes : 5
Le jeune défenseur belge a découvert la Ligue 1 en alternant le bon et le moins bon. Précieux dans les duels et l’anticipation, il est fautif sur le second but à cause d’une erreur de marquage, mais se sacrifie pour sauver son équipe en toute fin de match.

Abdelhamid : 6
Patron de la défense, simple et efficace.

Konan : 6
Le latéral a enfin disputé 90 minutes, pour le plus grand bonheur de tous. Avec de la confiance, il sera titulaire indiscutable.

Kutesa : 5
Après avoir effectué une bonne préparation, le suisse a eu 60 minutes pour se montrer en championnat. Malgré quelques accélérations, il est resté trop peu discret.

Munetsi : 5
Souvent dépassé par la vitesse monégasque, il a tout de même essayé de ressortir les ballons proprement. A revoir, mais plutôt dans un milieu à trois.

Chavalerin : 6
L’infatigable milieu de terrain a une nouvelle fois réalisé un très bon match. Il aurait pu être passeur décisif sur l’occasion du 3-1 manquée par Touré.

Cafaro : 4
Très discret sur son côté gauche, Cafaro n’a pas assez pesé dans cette rencontre.

Dia : 6
Rapide buteur, il s’est ensuite montré discret mais son entente avec Touré est déjà très intéressante.

Touré : 7
Une passe décisive, un but. Il a confirmé ses belles prestations réalisées depuis son arrivée à Reims. Malgré tout, il aurait pu tuer définitivement le match en début de seconde période.

Les quatre changements opérés par David Guion n’ont pas eu assez d’impact sur cette rencontre. Berisha a passé trop de temps à courir après le ballon, Sierhuis n’en a touché que trop peu, Zeneli a tenté de faire la différence tout seul sans succès, et l’entrée de Cassamá trop tardive n’a rien changé.

Note du match : 14/20
Un départ tonitruant avec deux buts en vingt minutes, du suspense en fin de match après l’égalisation monégasque : c’est un match de reprise rythmé auquel les supporters des deux équipes ont assisté.

 

Après ce bon point ramené de Monaco, le Stade de Reims doit désormais se focaliser sur la prochaine échéance qui l’attend. Ce sera dimanche prochain à Delaune face à Lille, une nouvelle fois à 13h. D’ici-là, David Guion aura une semaine pour corriger les imperfections aperçues ce dimanche après-midi, notamment défensives. Quoiqu’il en soit, le championnat 2020/21 est bel et bien lancé… pour le plus grand bonheur des supporters.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *