Mickaël Tacalfred : le départ d’un taulier

Salut l’artiste ! (© SoFoot)

Arrivé à l’été 2008, il a tout connu avec le Stade de Reims : l’enfer d’une descente en National, les joies d’une remontée immédiate en Ligue 2, et même une montée en Ligue 1 inespérée après 33 ans d’absence dans l’élite.
Aujourd’hui en fin de contrat, Mickaël Tacalfred a appris que son bail ne serait pas renouvelé. J’ai donc choisi de rendre un hommage à cet artisan de la renaissance rémoise, en analysant ses 8 années passées et son apport sous nos couleurs.

 

Le 19 mai 2008, le Stade de Reims présente sa première recrue du mercato estival : il s’agit de Mickaël Tacalfred, un arrière droit dijonnais dont le contrat vient de se terminer. Pourtant très regretté en Bourgogne, le défenseur de 27 ans reste peu connu en Champagne et plus particulièrement du public rémois, qui ne tardera pas à découvrir son profil si précieux au sein d’un effectif.

Malgré 31 matchs disputés lors de sa première saison sous le maillot Rouge & Blanc, Tacalfred ne peut empêcher la descente du club en National.
Alors qu’il ne lui reste qu’un an de contrat, le guadeloupéen décide tout de même de poursuivre son aventure rémoise, en National. Son expérience et son encadrement des jeunes (notamment d’Aïssa Mandi) lors de cette saison aide considérablement le club à remonter immédiatement en Ligue 2.
Après une saison 2010-2011 réussie au cours de laquelle le Stade de Reims se hisse dans le top 10 du championnat, la saison 2011-2012 est exceptionnelle pour lui comme pour le club : associé à Anthony Weber dans l’axe de la défense, le néo-capitaine rémois ne manque pas une seule minute de la saison ! Une performance remarquable qui lui vaut d’être présent dans l’équipe-type de la saison, et qui permet au club de remonter en Ligue 1 après 33 ans d’attente.

Lors des deux premières saisons en Ligue 1, le défenseur formé au Red Star reste un taulier sur le terrain, grâce à son brassard de capitaine, mais aussi en dehors. Avec Anthony Weber, ils constituent une charnière forte qui permet au club de se maintenir 2 saisons consécutives.
Cependant, le repositionnement de Mandi dans l’axe le pousse peu à peu sur le banc. D’ailleurs, il n’a participé qu’à 12 matchs cette saison.

 

En fin de contrat, Mickaël Tacalfred n’honorera donc pas une 9ème saison au sein de la grande famille Stade de Reims. Malheureusement, son expérience et son niveau démontré lors de ces dernières saisons auraient, à coup sûr, pu nous rendre de précieux services en vue de la remontée en Ligue 1. Il faudra désormais suivre de près Antoine Conté, qui devra impérativement prendre la relève et s’imposer comme un véritable patron cette saison.
En attendant, son numéro 22, qu’il aura porté de nombreuses fois au cours de ses 250 matchs sous le maillot rémois, sera retiré. Un geste fort de la direction, qui pourrait s’écrire en 2 mots : MERCI MICKA !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *