La rentrée des classes

La reprise arrive à grand pas ! (© Stade de Reims)

 

2 jours ! C’est le temps qu’il reste avant de pouvoir revoir nos Rouge et Blanc sur un terrain lors d’une compétition officielle. Alors que son dernier match remonte désormais à la maudite victoire face à Lyon lors de l’ultime journée de Ligue 1, le 14 mai dernier à Delaune, le Stade de Reims semble enfin prêt à débuter ce nouveau cycle, avec Michel der Zakarian à la tête d’un groupe enfin régénéré. A l’aube de la reprise du championnat, il est temps de dresser un bilan de la préparation estivale de notre club, du choix de l’entraineur aux derniers ajustements d’effectif.

 

Très rapidement, les dirigeants cherchent un entraineur d’expérience afin d’éviter une énième erreur de casting en nommant un coach inexpérimenté, comme ce fut récemment le cas pour Jean-Luc Vasseur, puis Olivier Guégan. Une short-list est alors dressée, dans laquelle figure Alain Casanova (libre), Thierry Laurey (ex-coach du Gazélec Ajaccio, désormais entraineur de Strasbourg) et Michel der Zakarian (ex-coach de Nantes). Le choix se porte finalement sur ce dernier, pour lequel j’avais réalisé une présentation à découvrir ici pour connaître un peu mieux son parcours.

Une fois l’entraineur nommé, un travail de longue haleine commence alors : construire un effectif compétitif, capable de répondre aux attentes du club, c’est-à-dire remonter immédiatement en Ligue 1. Pour cela, le club se donne les moyens de réaliser l’objectif fixé en recrutant 6 nouveaux joueurs : Samuel Bouhours (sa présentation est ici), Grégory Berthier (sa présentation est ici), Edouard Mendy, Julian Jeanvier, Danilson Da Cruz et Pablo Chavarría (leurs présentations sont ici).
De plus, Rémi Oudin et Grégoire Amiot (son interview est à retrouver ici) ont signé leur premier contrat professionnel au cours de la saison dernière et intègrent l’effectif, tout comme Christopher Glombard, de retour de prêt du Paris FC, qui est disponible afin de renforcer le groupe.

Du côté des départs, tous les joueurs en fin de contrat sont partis : Mickaël Tacalfred (à lire ici, parti à Auxerre), Mohamed Fofana (Lens), Franck Signorino (Metz) et David N’Gog (libre, mais mis à l’essai à Darmstadt en Bundesliga). Les joueurs prêtés la saison dernière sont aussi retournés dans leurs clubs respectifs.
Un seul départ important est à déplorer : celui d’Aïssa Mandi. Formé au Stade, le jeune défenseur algérien a trouvé un nouveau projet au Betis Séville, où il espère franchir un palier en affrontant les meilleurs joueurs du monde, en Liga. Après avoir porté l’équipe à bout de bras toute la saison dernière, son départ semblait être inévitable.

Également, un accord a été trouvé entre le club et Johny Placide, afin de rompre le contrat de ce dernier. Auteur de déclarations fracassantes envers ses employeurs à l’issue de l’ultime match de la saison, le gardien haïtien était devenu indésirable au club.
Un autre gardien est actuellement dans l’impasse, l’emblématique Kossi Agassa. Contraint de s’entrainer avec la réserve du club, sa situation ne lui convient pas. En fin de contrat la saison prochaine, il a pour but de trouver un club rapidement s’il veut disputer une saison supplémentaire, malgré ses 38 printemps.

D’autres départs pourraient encore avoir lieu dans les prochaines semaines, puisque quelques joueurs disposent d’un bon de sortie.
Parmi eux, Nicolas de Préville a d’ores et déjà émis le souhait de rejoindre le LOSC, qui attend une rentrée d’argent avant de débourser les 5 millions d’euros demandés par le club. Une proposition à hauteur de cette somme a déjà été formulée par Toulouse, mais le joueur préfèrerait signer dans le club nordiste, qui tente actuellement de se qualifier pour la phase de groupes de Ligue Europa.
Prince Oniangué et Jaba Kankava souhaitent également quitter le club, mais pour le moment, aucune offre n’est arrivée sur le bureau de Jean-Pierre Caillot, malgré certaines rumeurs. Oniangué serait pisté par Guingamp, et Kankava serait suivi par Malaga et Nice.

 

Avec le plus gros budget de Ligue 2, Reims apparait comme un club programmé pour remonter immédiatement dans l’élite. Cependant, de nombreuses équipes auront à coeur de faire échouer le projet rémois, à commencer par Amiens. De retour en Ligue 2 quatre saisons après l’avoir quittée, les Amiénois voudront à tout prix bien débuter leur saison devant leur public après leur excellente préparation, ponctuée par des victoires face à Valenciennes, Amiens AC, Chambly ou encore Dunkerque. Une seule défaite est à signaler, survenue face à Sedan.
De leur côté, les Rémois sont restés invaincus lors des matchs amicaux, avec un bilan de 4 matchs nuls (Auxerre, Nancy, Charleroi et… Amiens) et pour une unique victoire face à Créteil. Durant ces matchs, une équipe-type s’est progressivement dégagée, avec un système en 4-4-2 (ou 4-2-3-1 modulable) : Carrasso/Traoré-Jeanvier-Weber-Bouhours/Berthier-Rodriguez-Da Cruz-Diego/Charbonnier-Chavarría.

Pour découvrir le visage de ce Stade de Reims version 2016-2017, rendez-vous dès lundi à 20h30 au stade de la Licorne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *