Jérémy Choplin revient sur la défaite de son équipe face à Reims

Ayant disputé l’intégralité des matchs cette saison pour les Niortais, Jérémy Choplin est un véritable taulier de cette équipe. (© Chamois Niortais FC)

 

Vendredi dernier, le Stade de Reims est parvenu à ramener 3 points d’un déplacement compliqué à Niort. Après avoir été menés d’entrée de jeu, les Rémois ont inversé la tendance pour finalement décrocher leur 13ème victoire cette saison et ainsi conforter leur place de leader.

A l’issue du match, le défenseur central Jérémy Choplin a accepté de répondre à mes questions pour me livrer ses impressions sur cette rencontre.

 

“On a vu qu’ils n’étaient pas premiers pour rien… Même en les mettant en difficulté sur la première mi-temps, ils ont réussi à réagir et à la fin c’est eux qui remportent ce match”. En réussissant à retourner une situation compliquée, les Rouge et Blanc ont fait forte impression. Menés après 53 secondes de jeu seulement, ils ont su puiser dans leurs ressources physiques et mentales pour revenir au score. “C’est vrai qu’on a marqué assez rapidement, donc ça a permis de bien lancer le match. Eux ont été en difficulté les 20 premières minutes parce qu’ils sont tombés face à une équipe qui répondait présent physiquement, donc ils ont été un peu surpris. En deuxième mi-temps, ils ont réussi à rectifier le tir.”

Pourtant, cette physionomie de match semblait inimaginable au vu de la prestation livrée en première mi-temps… “On a été bons en première mi-temps. En deuxième mi-temps, on a perdu le match sur quelques détails. On a peut-être trop voulu jouer au ballon, on a peut-être pris trop confiance par rapport à ce résultat et à cette première mi-temps. On a commencé à vouloir ressortir proprement en essayant de mettre ce deuxième but et on s’est fait contrer dès la 3ème minute de la deuxième mi-temps. Après, on essaie de repartir de l’avant mais sur un autre contre, on reprend un but. Là, l’aspect psychologique a pris le dessus”.

Justement, cet aspect psychologique n’aurait peut-être pas été aussi fort la saison dernière. La capacité de l’équipe a réagir semblait beaucoup moins évidente, tant les points perdus à l’extérieur ont été nombreux. Mais au final, est-ce que l’ancien messin a observé des différences dans l’équipe champenoise par rapport à l’année passée ? “La différence, c’est qu’ils sont en pleine confiance. Ils sont premiers au classement, ils ne lâchent rien. Même après une mi-temps où ils ont été mis en difficulté, ils ont su réagir. Ils n’ont pas perdu les pédales et ils ont continué à imposer un rythme dans cette rencontre”.

 

Ce rythme, le Stade de Reims ne devra pas le perdre puisqu’il a un dernier rendez-vous avant la trêve dès demain après-midi face à Valenciennes. D’ores et déjà sacré champion d’automne, Reims aura à coeur de bien terminer cette année 2017, qui plus est devant son public. Mais pour Jérémy Choplin, cela ne fait pas de doute : l’actuel leader de cette Domino’s Ligue 2 évoluera à l’échelon supérieur la saison prochaine. “C’est une équipe solide, costaud, qui arrive à engranger les points. Surtout, à la fin, ce sont eux qui ramènent les 3 points. Nous, on peut avoir quelques regrets sur cette deuxième mi-temps… Mais c’est souvent comme ça que les équipes du haut de tableau arrivent à monter en Ligue 1. Je pense que Reims a été la meilleure équipe qu’on ait pu jouer. S’ils restent dans cette lignée-là, s’il n’y a pas de soucis physique dans le groupe, il y aura une route toute tracée pour eux pour monter”.

Côté niortais, l’objectif est bien évidemment ailleurs. “L’objectif était de basculer dans la première partie de tableau, parce que ça fait 2/3 matchs qu’on a la possibilité de basculer dans les 8/9 premiers et on échoue. Donc le but est toujours le même : engranger le maximum de points pour être sauvé mathématiquement et le plus rapidement possible. Mais c’est vrai qu’on aimerait être dans les 8 premiers, donc il y a encore un petit bout de chemin à faire et ça passe par des matchs comme ça, à domicile contre Reims. On n’a pas réussi à prendre ce point du match nul qui, je pense, aurait été mérité”. En préservant cette mentalité, nul doute que les Chamois parviendront à atteindre les objectifs fixés.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *