Le bilan de l’intersaison

Après un retour sur les terrains fin juin, le Stade de Reims est prêt à reprendre la compétition. (© Stade de Reims)


Tandis que les plus hauts dirigeants du club travaillent d’arrache-pied en coulisses sur les dossiers bouillants du mercato estival, tous les membres du côté sportif sont déjà sur les terrains pour poursuivre leur intense préparation en vue de la saison à venir. Ainsi se déroule l’intersaison au sein d’un club de football. Désormais, le Stade de Reims semble prêt à retrouver la compétition, deux mois après avoir terminé sur la plus haute marche de la Domino’s Ligue 2.

 

D’ordinaire, les équipes fraîchement promues à l’échelon supérieur tentent de garder leurs meilleurs éléments pour conserver au maximum cette ossature qui les a menées au succès. Mais cet été, le Stade de Reims n’a pas vraiment opté pour cette stratégie. En effet, quatre tauliers de la saison passée (Diego, Siebatcheu, Da Cruz et Jeanvier) ont mis les voiles cet été. Le premier nommé, en fin de contrat, est parti vivre un nouveau projet aux Émirats Arabes Unis après 6 ans de bons et loyaux services au club. À 30 ans, il est parfois compréhensible de faire un choix financier plutôt qu’un choix sportif lorsque l’occasion se présente. De son côté, Jordan Siebatcheu a, lui, privilégié le côté sportif. En partant à Rennes pour une dizaine de millions d’euros, il est récompensé de sa bonne saison (17 buts en championnat, 6 passes décisives) et évoluera cette saison dans un club engagé en Europa League, ce qui pourrait bien encore accroître sa progression. Pour Danilson Da Cruz, leader incontesté de la dernière saison, la Ligue 1 ne l’intéressait plus. Ainsi il a rejoint cet été Nancy, pour un projet qui lui correspond totalement. Son “frère”, comme il a l’habitude de l’appeler, Julian Jeanvier a également quitté la Marne. Après avoir parfaitement accompli sa mission, celle de faire remonter le club dans l’élite, le défenseur central disposait d’un bon de sortie qui lui a permis de traverser la Manche pour rejoindre Brentford (D2 anglaise), avec pour objectif de rejoindre la prestigieuse Premier League à plus ou moins long terme.

Pour pallier à ces départs, le club a enregistré les arrivées successives de Konan, Doumbia, Fontaine, Romao et des troyens Dingomé puis Suk. Et les deux premiers nommés ont déjà fait forte impression lors des matchs de préparation. Tout droit arrivé du Vitória Guimarães pour 2 millions d’euros, Ghislain Konan peut être désigné comme le digne successeur de Koné, tant le registre dans lequel il évolue est similaire à celui du malien rappelé du côté de Lille. De son côté, Moussa Doumbia, débarqué de Rostov (D1 russe) ne remplacera pas Diego. Le club lui cherche actuellement toujours un successeur. Par contre, nul doute qu’il apportera une folie que peu de joueurs sont capables d’amener sur un terrain de football.
Même s’ils sont les derniers arrivants d’une équipe qui se dessine petit à petit, Alaixys Romao et Hyun-Jun Suk débarquent dans la peau de véritables titulaires. Romao sera le taulier du milieu de terrain. Il le sera grâce à son expérience du haut niveau, certes, mais également grâce à son niveau technique qui devrait être supérieur aux derniers joueurs ayant fréquentés ce poste. Quant à Suk, l’interrogation est plus grande. Dans les matchs de préparation, le quatuor offensif présenté (de gauche à droite) était composé de Doumbia, Martin juste derrière Chavarría et Oudin. Reste à trouver une place pour notre sud-coréen…
Pour terminer, il faudra également compter sur les apports de Thomas Fontaine et Tristan Dingomé. L’ancien clermontois pourrait profiter du départ de Jeanvier pour gratter du temps de jeu, tandis que Dingomé doit encore poursuivre sa convalescence avant de pouvoir être opérationnel.
Pourtant, certains neo-rémois ne semblaient pas forcément être des pistes prioritaires. Souvent critiqué pour son manque d’ambition dans le recrutement, Reims n’avait pas hésité cet été à mettre les moyens pour tenter de faire venir de véritables cadres. Néanmoins, ni Thomasson, Njié, Verde pas plus que El Ahmadi ou encore Gelson Fernandes ne porteront le maillot rémois cette saison.

Pour finir, il est essentiel d’évoquer la création de la « Pro 2 » au sein du club. Cette section regroupe les joueurs à fort potentiel capables de viser une intégration à l’effectif professionnel. Huit joueurs formés au club (S-B. Kyei, Penneteau, Shamal, Costa, Jung, Khida, Drammeh et Aouladzian) ont d’ores et déjà rejoint ce groupe, renforcé par les arrivées exogènes de Nouvel (Olympique Lyonnais), Diarra (Toulouse), Dia (Jura Sud), Valentim (Tours) et Pinson (Libre). Il faudra donc suivre l’évolution de ces jeunes joueurs tout au long de la saison…

 

Demain soir, le Stade de Reims retrouvera la Ligue 1 Conforama deux saisons après l’avoir quittée en se rendant à l’Allianz Riviera de Nice. En continuant sur la lancée de sa dernière saison, le club champenois tentera de poser des problèmes au 8ème du dernier championnat. Pour y parvenir, David Guion espère pouvoir enregistrer le retour d’Edouard Mendy, blessé depuis le début de la préparation, pour garder les buts rémois. Également, Suk pourrait être du déplacement et disputer ses premières minutes avec son nouveau club.





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *