L’oeil de @dajeVale #6

får ensamma män adoptera (© Sylvain Lefevre)

 

incontri freccia rossa Tout droit venu de Belgique, Vale nous livre son analyse sur ce Lille-Reims.

 

Frankfort La composition a du Still

Will Still va devoir, pour la première fois, bricoler sans son homme fort. Balogun est absent, gêné aux ischios, Holm prendra logiquement sa place tandis que Van Bergen débute titulaire à la place de Zeneli. Hormis ces deux changements, le XI reste le même avec un Flips toujours titulaire en numéro 10.

 

Première période

Face à des Lillois motivés et en forme, Reims va débuter dans le dur et sous la domination dogue. Junya Ito va tenter des choses et se montrer virevoltant sur son côté, Holm reprend un centre de ce dernier mais n’arrive pas à ajuster. À la demi-heure de jeu, c’est ce diable de Jonathan David qui donne l’avantage aux Lillois, après une parade de Diouf, le Canadien termine l’action en renard des surfaces. Après une sortie incompréhensible et ratée, Diouf perd la balle à ses 40 mètres. Le gardien rattrapera le coup suite à un joli tacle sur Bamba.
En fin de première période, Van Bergen perce le côté droit lillois, arrive à déposer un ballon à Ito, malheureusement il n’arrive pas à ajuster Chevalier. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 1-0.

 

Deuxième période

Les quarante-cinq dernières minutes vont être tendues pour Reims, les hommes de Will Still vont se faire dominer, et vont se laisser endormir par les Lillois. Peu d’occasions de chaque côté mais c’est bien Lille qui se montre dangereux. L’entraîneur belge va devoir réaliser des changements : Zeneli, Lopy, Cajuste et Busi vont entrer pour essayer de lancer ces dernières vingt minutes. La 80ème minute va déjouer les plans des Dogues et le coaching est payant pour Still car c’est Cajuste qui offre l’égalisation à ses coéquipiers. À cinq minutes de la fin, on notera la montée et le retour de Gravillon, un apport supplémentaire pour Reims.

 

Le Vale-ureux du jour

Difficile de sortir un homme ce jour, j’opte donc pour Will Still, toujours invaincu même sans son buteur. Ses changements offrent le match nul aujourd’hui avec le but de Cajuste. Qui peut le stopper ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *