L’oeil de @dajeVale #4

spinally (© Pascal Guyot)

 

Villa Regina Tout droit venu de Belgique, Vale nous livre son analyse sur ce Montpellier-Reims, dernier match avant la Coupe du Monde.

 

saint dizier mec gay La composition a du Still

Plusieurs absences à gérer pour le technicien belge, qui va devoir bricoler. Avec cela, c’est le jeune Diakité qui occupera le coté droit de la défense. Devant c’est le jeune norvégien Holm qui remplace Balogun pas à 100 %. Le reste du onze est classique, avec un Agbadou toujours en lieu et place de Gravillon, le duo Ito-Zeneli devant et le jeune Doumbia en numéro 10.

 

Première période

Quarante-cinq premières minutes, encore une fois, très calmes. Pas d’énormes occasions hormis un déboulé d’Ito qui bute sur Omlin, Doumbia à la rechute du ballon ne peut cadrer son tir. Coté Montpellier, tout pareil. Une ou deux occasions sans danger, Yehvann Diouf n’a dû se montrer qu’à une seule reprise.
Les deux équipes vont devoir passer une vitesse pour animer notre dimanche.

 

Deuxième période

Une deuxième période qui ne sera pas mieux que la première, très calme et inoffensive. A la 57ème, Will Still effectue ses premiers changements, Balogun et Munetsi remplacent Holm et Doumbia. Quelques minutes après, Mavdidi lance une frappe anodine, mais Diouf se rate, Wahi reprend, mais le jeune portier se rattrape et sauve les siens. Le match va enfin accélérer, après un corner d’Ito, Agbadou reprend d’une tête, sur la barre. Sur une contre-attaque éclair de Montpellier, Wahi bute encore une fois sur Diouf, Leroy sort un pétard des 25 mètres et encore un superbe arrêt de Yehvann ! Wahi est intenable en seconde période, mais à chacun de ses essais, Diouf veille.

Van Bergen va tenter de bousculer le match, comme à son habitude. A la 80ème, il tente sa chance de loin, pas assez dangereux pour inquiéter Omlin. Et lors des dernières minutes de jeu, Van Bergen va encore se montrer. Enchainement avec Ito, centre sur Munetsi : goal ! Reims mène 1 à 0. Malheureusement, le bonheur sera court pour Reims, Delaye reprend un ballon boxé par Diouf et égalise, Montpellier 1-1 Reims.
Le match se termine sur ce score, match nul, un point pour tout le monde, ce qui justifie bien la rencontre globale.

 

Le Vale-ureux du jour

Yehvann Diouf, encore une fois. Le jeune portier se montre intéressant, décisif et sûr de lui. Sans ses multiples arrêts, Reims ne serait -sans doute- pas parti avec un point cet après-midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *