L’oeil de @dajeVale #3

Yanagawamachi-saiwaichō (© François Nascimbeni)

 

sedan sorties entre célibataires Tout droit venu de Belgique, Vale nous livre son analyse sur ce Reims-Nantes.

 

http://cinqueterrecorniglia.com/?krovosos=labrador-femmina-cerca-maschio&22f=8f La composition a du Still

Gravillon blessé, Locko suspendu, Will Still doit remanier sa défense : c’est ainsi qu’Agbadou retrouve une place dans l’axe défensif tandis que le belge Thibault De Smet commencera titulaire à gauche. Flips, solide et courageux, maintient son rôle sur son côté droit. Le jeune Doumbia, en difficulté ces dernières semaines, reste en place derrière les offensifs. Diouf, incertain, est bien là pour défendre ses cages.

 

Première période

Les principaux acteurs de ce début de match, comme la semaine dernière, seront les gardiens. Une ou deux actions franches des deux côtés, Diouf et Lafont réaliseront deux-trois arrêts, sans être mis réellement en danger. En fin de première période, c’est Ludovic Blas qui se procure la meilleure action en touchant la barre rémoise. Une domination légère, mais domination tout de même pour le Stade de Reims.

 

Deuxième période

Une deuxième partie qui démarre sous les mêmes ambitions que la première, à la 50ème minute, Nicolas Pallois prend un deuxième jaune et est expulsé après une faute sur Balogun, Nantes terminera à 10. Antoine Koumbouaré, en désaccord avec le corps arbitral, écope d’un jaune. À l’heure de jeu, le coach belge effectue son premier changement avec Munetsi qui remplace Cajuste. Doumbia va se procurer, tout seul, une action parfaitement réalisée, mais c’est un grand Alban Lafont qui maintient Nantes en vie. En supériorité numérique, Reims pousse, notamment avec Balogun qui échoue devant Lafont, encore une fois. A la 70ème c’est au tour de Van Bergen de jouer sa carte et de remplacer Zeneli pour apporter sa vitesse. C’est après quatre-vingt minutes, et un penalty obtenu par Van Bergen que Reims passe devant au score grâce à Balogun, 1-0 ! Nantes va tenter le tout pour le tout, mais un Diouf attentif et une défense solidaire ne se fera pas avoir.

Fin du match 1-0 et trois nouveaux points de remportés !

 

Le Vale-ureux du jour

Le point de penalty. Il a bien fallu sa présence pour se défaire d’Alban Lafont, impérial cet après-midi. Reims a tout tenter, de loin ou de près, le portier français était inspiré aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *