L’oeil de @dajeVale #1

bourg en bresse annonces gay (© François Lo Presti)

Wum  

http://lun-deux.fr/wp-json/wp/v2/categories?post=1318 Tout droit venu de Belgique, Vale nous livre son analyse sur ce Reims-Auxerre.

Une première période sous le signe du football ce dimanche après-midi. Reims accueille Auxerre et les premières minutes vont nous démontrer que le football sera le premier acteur sur la pelouse rémoise.
Le coach intérimaire optera pour une défense à 4, avec Flips prenant le côté droit de la défense et un Doumbia dans le centre du jeu derrière les offensifs.

Des actions et du jeu des deux cotés du terrain et un premier but pour les hommes de Will Still. C’est l’inévitable Folarin Balogun qui ouvre le score dans cette rencontre, mais la fête sera de courte durée, car l’AJA égalisera rapidement grâce à M’Baye Niang.
La défense à 4 du coach, bricolée suite aux absents, tient la route et opte pour faire le jeu.

Les dernières 45 minutes du match vont débuter en faveur des rémois, Balogun et Ito auront l’occasion de faire le break, mais Auxerre tiendra le coup. Du côté bleu et blanc, c’est Nuno Da Costa, un peu seul, qui se procure des actions comme il peut.
On notera également, une grosse prestation défensive, mais aussi offensive du capitaine Yunis Abdelhamid qui nous a concocté des montées offensives impressionnantes.
À l’heure de jeu, plusieurs changements sont arrivés : Van Bergen, Mbuku, Cajuste. Attendus pour débloquer le match, ils vont tenter, mais peiner à apporter ce dernier geste. Après un centre-tir dévié par Costil de Van Bergen, Junya Ito surgit et termine l’action pour remettre le Stade de Reims devant au score.
La fin de la rencontre sera brouillonne, les Auxerrois -fatigués- n’arriveront plus à faire la différence sur le terrain, et cela clôturera la rencontre et la première victoire pour Will Still et ses hommes.

Pour clôturer, les mots de Will Still au micro : “FUCKING ENJOYED THIS !”

L’homme « RMF » du match : Yunis Abdelhamid
Solide, décisif défensivement, intéressant et motivé offensivement, le capitaine de la rencontre aura démontré toute ses qualités cet après-midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *