Franck Ribéry doit-il revenir en équipe de France ?

Ribéry et Deschamps côte à côte : une image qui se fera peut-être de plus en plus rare. (© Le Figaro)

 

A 32 ans, et après 2 dernières années gâchées par des blessures à répétition, Franck Ribéry semble s’être fixé un dernier défi : intégrer le groupe France, avec pour objectif principal de disputer l’Euro 2016, qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet.

 

Contraint de déclarer forfait pour la dernière Coupe du Monde au Brésil en juin 2014, Franck Ribéry décide quelques semaines plus tard de mettre un terme à sa carrière internationale, à l’issue de laquelle il compte 81 sélections pour 16 buts, avec à la clé une participation à la Coupe du Monde 2006 en Allemagne, où il est d’ailleurs buteur face à l’Espagne en 8ème de finale, et 2 participations à l’Euro en 2008 et 2012.
Pourtant, mardi dernier, alors que sa dernière sélection remonte à mars 2014 face aux Pays-Bas, le joueur du Bayern Munich n’a pas hésité à entrouvrir la porte à un éventuel retour en Bleu : « L’Euro ? Didier Deschamps prendra les meilleurs. Je suis là, je reviens bien, je suis content. On verra ! ». Début novembre déjà, lors de son entretien au JDD, il avait évoqué brièvement un possible retour en Bleu.
Nous pouvons donc nous poser la question : Franck Ribéry doit-il revenir en équipe de France ? Les avis sont partagés, c’est pourquoi nous allons désormais tenter de défendre les 2 opinions divergents.

 

  •   Oui, Franck Ribéry doit revenir en équipe de France :

–  parce qu’il peut apporter son expérience au groupe

Finaliste de la Coupe de Monde 2006, vainqueur de la Ligue des Champions 2013 après avoir été finaliste lors des éditions 2010 et 2012, quintuple champion d’Allemagne : Franck Ribéry est un habitué des grands rendez-vous, et son expérience ne peut être que bénéfique pour un groupe France qui comporte beaucoup de jeunes joueurs.

–  parce que sa carrière en sélection comporte un goût d’inachevé

Jamais véritablement décisif en équipe de France, France Ribéry a ici l’occasion de prouver une dernière fois au peuple français qu’il fait partie des meilleurs joueurs de ces dernières années. De plus, en réalisant un bel Euro, qui en plus est à domicile, il pourrait enfin regagner le cœur des Français.

–  parce que son profil est rare dans notre football

Percutant, dribbleur, culotté : Franck Ribéry reste un joueur au profil atypique. Ses débordements côté gauche, qui mettraient en difficulté n’importe quelle défense, manquent cruellement à l’équipe de France, même si nous retrouvons de plus en plus ces qualités chez son jeune coéquipier bavarois Kingsley Coman.

 

  • Non, Franck Ribéry ne doit pas revenir en équipe de France :

–  parce qu’il manque clairement de rythme depuis début 2014

Nous sommes le 13 janvier 2014. Franck Ribéry est un candidat sérieux au Ballon d’Or, après avoir été élu « meilleur joueur et meilleur passeur de Bundesliga 2012-13 », « meilleur footballeur de l’année UEFA sur la saison 2012-13 », et reçu le « prix UEFA du meilleur joueur d’Europe de la saison 2012-13 », « prix du joueur de l’année 2013 » lors des Globe Soccer Awards. Il a même remporté le championnat et la Ligue des Champions avec son club, le Bayern Munich !
Pourtant, contre toute attente, il finit 3ème de ce classement du Ballon d’Or, derrière le vainqueur Cristiano Ronaldo et la pépite Lionel Messi.

D’abord très affecté moralement, le français enchaine ensuite les blessures physiques, ce qui l’empêche de revenir à son meilleur niveau. D’ailleurs, il ne disputera que 27 matchs sur les 2 dernières saisons : il est donc impossible, à l’heure d’aujourd’hui, de connaitre son véritable niveau.

–  parce que c’est l’occasion pour l’équipe de France d’enfin franchir un cap

Depuis sa prise de fonction en 2013, Didier Deschamps a fait des choix forts en écartant certains cadres (Rami, Mexès, Nasri, Ménez), et en intégrant de jeunes joueurs prometteurs (Griezmann, Matuidi, Varane, Valbuena).
Après les échecs cuisants de la Coupe de Monde 2010 et de l’Euro 2012, l’équipe de France avait besoin de sang neuf pour redynamiser un groupe entier. En rappelant certains éléments comme Franck Ribéry, la marche en avant pourrait bien être ralentie, alors que jusqu’à présent notre sélectionneur avait laissé une grande place à la jeunesse.

–  parce qu’il est allé trop loin dans ses déclarations Outre-Rhin

Régulièrement interviewé par les médias allemands, Franck Ribéry n’a jamais mâché ses mots envers son pays d’origine. Récemment, à la question du journaliste : « Voulez-vous acquérir la nationalité allemande ? », l’attaquant bavarois avait répondu « Pourquoi pas. […] Je ne lis plus rien, ne regarde plus les informations françaises ».
La semaine dernière, il n’a d’ailleurs pas hésité à montrer une forte préférence pour la sélection allemande : « Qui remportera le tournoi ? L’Allemagne. Et maintenant, les français sont bien énervés non ? J’ai tellement aidé mon pays. Et puis, il y a eu problème avec mon dos avant la Coupe du Monde. Les gens ont soudainement oublié ce que j’avais fait pour la France. Ça fait mal ! Mais c’est le passé. »
Toutes ces sorties médiatiques ont peu à peu creusé un véritable fossé entre le joueur et les français.

Pour le moment, le sélectionneur français Didier Deschamps n’a pas ouvert la porte à son retour, déclarant que celui-ci n’était « pas d’actualité », car il avait « très peu de temps de jeu au Bayern ». En effet, nous savons que Deschamps sélectionne prioritairement des joueurs titulaires dans leurs clubs respectifs, ce qui est encore loin d’être le cas pour « Kaiser Franck ».

En résumé, le retour de l’ailier en équipe de France serait un véritable pari : malgré une certaine expérience et une envie indéniable d’apporter au groupe, personne ne connait aujourd’hui réellement son vrai niveau, et ses récentes déclarations dans les médias allemands laissent planer un doute sur son attachement à la sélection française. De plus, les français n’ont jamais porté Franck Ribéry dans leur cœur : pour eux, il incarne encore trop l’indigne comportement de Knysna, ainsi que les nombreuses affaires qui le concerne (Zahia, les escort girls). Or, pour réussir pleinement cet Euro en France, Didier Deschamps a besoin d’un peuple uni derrière son équipe, ce qui ne serait pas forcément le cas avec la présence de Franck Ribéry.

A moins de 3 mois du début de la compétition, le groupe France est encore loin d’être définitivement constitué, et il peut encore y avoir de nombreuses surprises. Rendez-vous le 12 mai pour connaitre la liste finale du sélectionneur, celle qui nous permettra peut-être d’atteindre la finale tant attendue au Stade de France, le 10 juillet prochain.

 

Pour lire l’article sur le site de BeIN Sports Your Zone, vous pouvez cliquer ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *