Le journal de l’Euro : sixième édition

2 ans après l’élimination au Brésil, Griezmann a vengé le peuple français. (© SIPA)

 

Ils l’ont fait ! Face aux Allemands ce jeudi, les Bleus étaient loin d’endosser le costume du favori. Dominés la majeure partie de la rencontre, ils ont fait preuve d’un réalisme épatant pour parvenir à éliminer l’Allemagne sur le score de 2 buts à 0, et donc s’offrir une finale rêvée contre le Portugal.

 

Cette qualification, la France la doit à un homme en particulier : Antoine Griezmann. Le « Colchonero » nous avait montré tout au long de la saison qu’il pouvait être décisif à n’importe quel moment d’un match. Après avoir transformé un pénalty avec une sérénité déconcertante face à Manuel Neuer, il s’est offert un doublé en profitant d’une des rares erreurs de la défense allemande, qui n’avait pas encore encaissé de but dans le jeu depuis le début de la compétition. Un véritable but de renard des surfaces, qui lui permet de s’emparer de la 1ère place du classement des buteurs de l’Euro 2016 avec 6 buts. Il revient à 3 unités du record de Michel Platini, établi lors de l’Euro 84… remporté par la France.

L’importance qu’il a prise au sein de cette équipe de France est, bien évidemment, liée à son positionnement sur le terrain. Dans son 4-2-3-1, Didier Deschamps a choisi de le faire évoluer en « 10 » ou « 9 et demi ». Et il faut bien avouer que, depuis le match face à l’Irlande, ce choix s’avère être payant. En retrouvant le même positionnement qu’il occupe au sein de son club, il possède de précieux repères qui lui permettent d’être dans la bonne zone au moment opportun.

L’autre choix fort du sélectionneur était de renouveler sa confiance au lyonnais Samuel Umtiti, qui avait fêté sa première sélection contre l’Islande en quarts de finale. Là encore, la réussite fut totale. Au côté de Laurent Koscielny, il a grandement contribué à garder la cage des tricolores inviolée en sortant l’Equipe de France de plusieurs situations délicates.

 

Désormais, un ultime match attend les Bleus. 16 ans après leur dernier titre dans une grande compétition (l’Euro 2000, ndlr), les joueurs français ont l’occasion d’ajouter une nouvelle ligne au palmarès des Bleus. Pour cela, ils pourront compter sur un Stade de France gonflé à bloc, où les supporters n’attendent rien d’autre qu’une victoire. Messieurs, le rendez-vous est pris. Le sort du football français est désormais entre vos mains !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *