Le journal de l’Euro : seconde édition

Dimitri Payet, sauveur de tout un peuple. (© AFP)

Sortis vainqueurs d’un match compliqué où les Roumains ont vendu chèrement leur peau, les Bleus sont entrés dans la compétition de la meilleur des manières en s’imposant 2 buts à 1. Malgré tout, il a fallu,  une fois de plus, compter sur une inspiration de génie signée Dimitri Payet pour parvenir à s’imposer en toute fin de match.

 

En effet, l’ancien marseillais a fêté sa 20ème sélection de la meilleure des manières, en s’offrant un but et une passe décisive, le tout de son mauvais pied ! Précieux dans le jeu, il n’a pas hésité à décrocher pour apporter une solution supplémentaire au milieu du terrain. Cela permet de passer en 4-4-2 losange, avec un repositionnement d’Antoine Griezmann à la pointe de l’attaque, pour épauler Olivier Giroud.
De même, il n’a pas hésité à faire les efforts de repli défensif, ce qui a permis de soulager Patrice Evra, souvent mis en difficulté sur son côté gauche.
Fautif sur le pénalty concédé peu après l’ouverture du score de Giroud, ce dernier est loin d’avoir réalisé son meilleur match en Équipe de France. Face au virevoltant Sapunaru, l’arrière gauche français a vécu une soirée compliquée, et n’a pas semblé rassurant. A l’image de toute la défense.

Pourtant, les Tricolores pouvaient s’attendre à lutter contre un bloc roumain positionné relativement bas. Mais dès les premières minutes du match, Hugo Lloris était contraint d’effectuer une première parade exceptionnelle pour permettre aux Bleus de garder leur cage inviolée.
Sans se montrer réellement dangereux, les Roumains sont tout de même parvenus à mettre en difficulté la défense des Bleus, à l’image de Stanciu en seconde mi-temps, laissé étrangement seul au second poteau.

 

Didier Deschamps a désormais 4 jours pour effectuer les derniers ajustements, qui pourraient faire la différence pour la suite de la compétition.
En cas de nouvelle victoire mercredi, face à l’Albanie (qui joue ce samedi face à la Suisse, ndlr), les français auraient l’occasion de prendre une sérieuse option sur la 1ère place du groupe, qui leur permettrait de rencontrer le 3ème du Groupe C, D ou E lors d’un éventuel 8ème de finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *